Huib-Jan de Ruijter

15 millions $ du FMO pour les MPME kényanes

La société néerlandaise du financement du développement (FMO) a signé un accord de 15 millions $ avec I&M Bank au Kenya. Les fonds seront investis dans un mécanisme dédié au partage des risques de financement des micros, petites et moyennes entreprises (MPME). Celles-ci pourront alors bénéficier d’un plus large accès aux crédits pour soutenir leur croissance et le développement de leurs activités. Un accent particulier sera mis sur les entreprises détenues ou dirigées par les jeunes et les femmes.

La garantie financière accordée par le FMO « est parfaitement alignée sur notre stratégie et répond aux Objectifs de développement durable 8 et 10 » a déclaré Huib-Jan de Ruijter, directeur des investissements de l’agence néerlandaise. Lesdits ODD visent à promouvoir le travail décent, la croissance économique et la réduction des inégalités. L’aide du FMO s’inscrit, par ailleurs, dans le cadre du programme Nasira dont l’objectif est de soutenir les jeunes et les entrepreneurs touchés par la crise de Covid-19 en Afrique subsaharienne. Pour rappel, les MPME constituent le moteur central de l’économie kényane. Elles contribuent à plus de 33% du PIB du pays.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *