Sarah-Zarqhani-René

Seychelles : Une ancienne première dame au cœur d’un scandale financier de 50 millions $

9 personnes, dont une ancienne première dame, ont été arrêtées aux Seychelles pour avoir détourné 50 millions $. Les fonds avaient été accordés par les Émirats arabes unis en 2002 pour aider le pays. L’interpellation de ces anciennes figures de l’État s’inscrit dans le cadre d’une vaste opération de lutte anti-corruption initiée par l’actuel président Wavel Ramkalawan arrivé au pouvoir en 2020.

Celui-ci s’est engagé à combattre le phénomène et à faire payer tous ceux qui s’en sont rendus coupables ou complices. Les personnes arrêtées faisaient partie ou étaient liées au gouvernement de feu France-Albert René, président des Seychelles de 1977 à 2004. La première dame en question s’appelle Sarah Zarqhani René. On retrouve également, parmi les accusés, le fils du feu président, son chef de sécurité, son chef des Forces armées, un ancien ministre des Finances et un puissant homme d’affaires nommé Mukesh Valabhji.

Des critiques accusent le président Wavel de mener une lutte politique contre ses adversaires. Ils estiment que la justice est instrumentalisée, d’autant plus que le juge en charge du dossier est un associé connu du Chef de l’État. Ils craignent ainsi une injustice à l’égard des accusés.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *