Nana-Akufo-Addo-PR-Ghana

Crise financière : Le FMI s’engage à aider le Ghana

Des membres du Fonds monétaire international (FMI) ont séjourné au Ghana du 6 au 13 juillet dernier. Une période durant laquelle ils se sont entretenus avec les autorités locales en vue de les aider à sortir la tête de l’eau. Depuis plusieurs mois, le Ghana est confronté à une crise économique historique qui a réduit son attractivité sur le marché financier mondial.

Les investisseurs internationaux sont réticents à souscrire aux emprunts de l’État et les obligations souveraines de ce dernier ont perdu leur valeur ces derniers mois. La situation était telle que le gouvernement, autrefois opposé à l’idée de recourir au FMI, a dû revenir sur sa décision. Crise oblige, le Ghana se doit de renflouer ses caisses pour tenir ses engagements financiers et budgétaires. Des négociations ont donc été entamées pour parvenir à un accord avec le FMI.

Une entente favorable avec le prêteur devrait permettre au Ghana d’obtenir un appui de plus d’un milliard $. À la fin des discussions de cette mission, le FMI a promis d’aider le pays à sortir de sa crise actuelle. « Nous réaffirmons notre engagement à soutenir le Ghana en ces temps difficiles, conformément aux politiques du FMI » a déclaré Carlo Sdralevich, chef de la délégation de l’institution venue à Accra. Le prêteur exige cependant de profondes réformes pour apporter son appui. Un programme sera bientôt élaboré à cet effet, a annoncé le FMI.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *