nations-pauvres

L’Espagne apporte 1,9 milliard $ pour aider les nations pauvres

L’Espagne s’est engagée à injecter 1,9 milliard $ dans le nouveau fonds fiduciaire mis en place par le FMI au profit des pays pauvres. Le véhicule est censé renforcer l’accès aux financements dans ces États en cette période de crise mondiale. Cette dernière résulte des effets persistants de la pandémie de Covid-19 et des retombées de la guerre russo-ukrainienne. L’Espagne devient ainsi le premier pays européen à adhérer à l’initiative du FMI.

Le prêteur projette de mobiliser près de 45 milliards $ pour son fonds fiduciaire nommé Resilience and Sustainability Trust (RST). Il compte notamment sur les pays développés et les nations émergentes pour réunir cette somme. L’idée étant de réallouer leurs droits de tirage spéciaux (DTS) aux États à revenu faible ou intermédiaire. Des pays tels que la Chine, le Japon, la Corée du Sud, les Pays-Bas, l’Arabie saoudite, le Canada, le Royaume-Uni et la Suisse ont promis d’apporter leurs contributions.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *