Daniel-cohen

Un mécanisme pour protéger l’Afrique de la hausse des prix

Le groupe de réflexion sur le financement du développement, Finance for Development Lab, a annoncé la mise en place de l’African Liquidity and Stability Mechanism (ALSM). Il s’agit d’une facilité de financement visant à protéger les nations africaines de la volatilité des prix des matières premières et de la hausse des taux d’emprunt. Elle sera soutenue par un fonds fiduciaire qui sera domicilié auprès d’une institution panafricaine. Cette dernière devra détenir le « statut de créancier privilégié ».

L’ALSM sera financé à partir des droits de tirage spéciaux du Fonds monétaire international (FMI) et des capitaux des donateurs extérieurs. Il garantira un accès plus favorable aux « marchés financiers » pour les pays africains. Il évitera que les chocs externes, comme la crise russo-ukrainienne, ne fassent flamber les prix des denrées de base. Il fournira également « une assistance technique et financière pour aider les gouvernements à gérer le fardeau de la dette extérieure ». C’est ce qu’a déclaré Daniel Cohen, président du groupe de réflexion.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *