Femmes-entrepreneures

Lesotho : 45 millions $ de la Banque mondiale pour soutenir les femmes entrepreneures

Le Conseil d’administration de la Banque mondiale a validé un financement de 45 millions $ pour le Lesotho. Les fonds permettront aux micros, petites et moyennes entreprises d’accéder plus facilement aux crédits. Un accent particulier sera mis sur celles détenues par des femmes.

Le soutien de la Banque mondiale est appuyé par le Mécanisme mondial de financement des risques (GRiF) à hauteur de 7,5 millions $. Il intervient au regard de la situation socio-économique qui prévaut actuellement dans le pays. Le taux de chômage a augmenté, ainsi que la part de l’informel dans les activités économiques. Les inégalités et la pauvreté ont toutes été exacerbées par la pandémie de Covid-19. Le pays est d’ores-et-déjà confronté à des défis économiques engendrés par la crise russo-ukrainienne.

« Alors que nos entreprises locales se remettent des effets dévastateurs de la pandémie, une intervention est cruciale pour stimuler la reprise et la compétitivité des MPME » a déclaré Thabiso Molapo, ministre de l’Industrie du Lesotho. « Ce projet, poursuit-il, donnera un coup de pouce opportun à ces entreprises grâce à une numérisation des services du gouvernement aux entreprises ». Celles-ci bénéficieront également d’un « écosystème entrepreneurial renforcé » et d’une amélioration de leur participation au tissu économique.

« Le Lesotho a un énorme potentiel pour passer d’une croissance dépendante du secteur public à une croissance tirée par le secteur privé » a déclaré Marie Françoise Marie-Nelly, directrice-pays de la Banque mondiale pour le Lesotho. L’intervention de l’institution aidera, selon elle, les entreprises féminines à être plus résilientes aux chocs. Elle favorisera également le plein épanouissement des femmes.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *