Saulos-Chilima

Malawi : Lazarus Chakwera destitue son vice-président impliqué dans un scandale de corruption

Le président malawien a destitué Saulos Chilima de ses fonctions de vice-président de la République. Ce dernier est impliqué dans un gros scandale de corruption, selon une enquête menée par le Bureau chargé de lutter contre le phénomène. L’investigation a porté sur la fraude des marchés publics.

Il en ressort que 53 fonctionnaires, en fonction actuellement ou anciennement, et 31 autres personnes du secteur privé, de la société civile et du monde juridique, ont reçu des pots-de-vin chez Zuneth Sattar entre mars et octobre 2021. Cet homme d’affaires anglo-malawien fait l’objet d’une enquête judiciaire en Grande-Bretagne et au Malawi. Il est accusé de corruption, de fraude et de blanchiment d’argent. L’argent qu’il a donné aux 84 personnes impliquées dans le présent scandale aurait permis à ses sociétés de gagner des marchés d’une valeur de 150 millions $.

La destitution de Saulos Chilima fait toutefois polémique dans le pays. La Constitution malawite n’autorise pas le Chef de l’État à décharger le vice-président de ses fonctions. Il n’est même pas habilité à le suspendre puisque les deux ont été élus par le peuple. Le président Chakwera se dit toutefois contraint de « retirer à son bureau (celui de Chilima), toute tâche déléguée en attendant que le bureau étaye ses allégations contre lui ». Pour l’instant, le désormais ex vice-président de la République du Malawi n’a pas encore fait de commentaire.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *