Jose-Ulisses-Correia-e-Silva.

Crise alimentaire : Le Cap-Vert dépensera 85 millions $ dans les subventions d’urgence en 2022

Les autorités cap-verdiennes accorderont des subventions d’urgence de 85 millions $ pour atténuer les effets de la crise russo-ukrainienne. L’annonce a été faite hier via un communiqué gouvernemental. À ce jour, 9% des Cap-Verdiens sont confrontés à des problèmes alimentaires. Ce taux n’était que de 2% en 2020 selon le Premier ministre Jose Ulisses Correia e Silva.

En dehors de la pénurie alimentaire, les habitants de l’archipel ouest-africain ont de plus en plus de difficultés à acheter du carburant. Dépendant des importations, le pays traverse actuellement l’une des pires crises inflationnistes de son histoire. Le tourisme qui constitue la principale manne financière tourne au ralenti et n’a toujours pas su se relever de la crise de Covid-19. Ce qui justifie le retard de la relance économique nationale. Des mesures ont toutefois été prises pour soulager la population. On peut notamment citer la réduction des impôts et le plafonnement des prix du carburant.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *