Réfugiés-afrique-de-l-est

Le PAM réduira les rations alimentaires pour les réfugiés africains

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a annoncé hier qu’il réduira les rations alimentaires destinées aux réfugiés en Afrique. L’institution onusienne explique la situation par le manque de financement auquel elle est confrontée depuis plusieurs mois. À cela s’ajoute la crise russo-ukrainienne qui bouleverse le marché alimentaire mondial.

Cette mesure intervient alors que les besoins sont en hausse. La disponibilité des produits ne suit plus la dynamique de la demande de nourriture sans cesse croissante dans le monde. « Nous sommes contraints de prendre la décision déchirante de réduire les rations alimentaires pour les réfugiés qui dépendent de nous pour leur survie » a déclaré David Beasley, directeur exécutif du PAM, cité par Le Monde.

Aussitôt, la quantité de produits alimentaires fournie au continent a été réduite de « manière significative ». En Afrique de l’Est, la ration qu’accorde le PAM a chuté de 50% pour 75% des réfugiés qu’aide l’institution. Les pays notamment concernés par cette mesure sont le Burkina Faso, le Cameroun, le Tchad, le Mali, la Mauritanie et le Niger. Les prochains sont : le Malawi, le Congo, le Mozambique, le Zimbabwe, le Malawi, la Tanzanie et l’Angola.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *