charbon-sud-africain

L’Europe augmente ses importations de charbon depuis l’Afrique du Sud

Dans sa quête de rompre toute dépendance énergétique vis-à-vis de la Russie, l’Europe tente d’augmenter ses approvisionnements depuis les autres pays. Au cours des cinq premiers mois de l’année 2022, ses importations de charbon provenant de l’Afrique du Sud ont cru de 40% en glissement annuel. Des chiffres qui vont encore augmenter au cours de l’année puisque l’achat du charbon russe sera interdit dès août prochain.

Les 27 seront alors obligés de recourir davantage aux autres marchés alternatifs pour tenir la course énergétique. Ils captent déjà 15% des ventes de la société sud-africaine Richards Bay Coal Terminal (RBCT), rapporte Reuters. Ce taux était de 4% l’année dernière. Les pays qui ont le plus augmenté leurs importations de charbon depuis l’Afrique du Sud sont entre autres l’Espagne, le Danemark, la Pologne, la France et l’Allemagne.

Ces deux dernières cherchent pourtant à réduire la dépendance du pays africain vis-à-vis du charbon. Elles s’entretiennent actuellement avec les autorités sud-africaines, aux côtés d’autres nations riches, pour lui accorder plus de 8 milliards $. Des fonds devant permettre au pays d’abandonner le charbon pour les sources d’énergies renouvelables. Faut-il le rappeler, l’Afrique du Sud produit la quasi-totalité de son électricité à partir du charbon. Ce qui fait d’ailleurs d’elle, le plus grand émetteur de carbone en Afrique.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *