Gozem-s-allie-a-la-sfi

La SFI financera les conducteurs de Gozem au Bénin et au Togo

La Société financière internationale (SFI) accordera 10 millions $ à Gozem, une startup spécialisée dans le transport routier. Les fonds permettront à l’entreprise d’acquérir de nouveaux engins pour 6000 chauffeurs de ses chauffeurs opérant au Bénin et au Togo. Elle s’en servira également pour augmenter leurs revenus. Les véhicules et motos qui seront achetés remplaceront ceux vieillissants et inadaptés pour la circulation. Il s’agira notamment d’engins électriques et hybrides. Ce qui assurera la durabilité du transport et la protection de l’environnement.

L’utilisation de ces moyens de transport modernes permettra « de réduire considérablement les émissions de gaz à effet de serre » selon Grégory Costamagna, cofondateur de Gozem, cité par Togo First. Les conducteurs pourront aussi faire plus d’économies « grâce à la réduction des coûts d’énergie et d’entretien » a-t-il ajouté. Au cours des 14 derniers mois, Gozem a aidé plus de 2000 de ses chauffeurs à acheter des véhicules.

La startup trouve toutefois que le marché financier n’est pas souvent favorable pour obtenir les fonds nécessaires pour ces types d’opérations. « Afin de financer le remplacement de leurs véhicules, explique Costamagna, les conducteurs de moto-taxis en Afrique de l’Ouest et Centrale ont besoin d’avoir accès à des facilités de crédit d’une valeur de 3 milliards $ par an ». Il remercie donc la SFI d’avoir apporté son aide. Elle est, a-t-il ajouté, « à l’avant-garde du développement des financements abordables à ces communautés mal desservies ».

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *