victimes-terrorisme-sahel

Sahel : Le nombre de victimes du terrorisme a augmenté de 83% en 2 ans

Le terrorisme affecte de plus en plus les pays du Sahel. Malgré la pandémie de Covid-19 qui a sévi ces dernières années, le nombre de victimes a connu une augmentation considérable. D’après le Centre d’études stratégiques de l’Afrique, 4838 personnes ont perdu la vie lors des attaques terroristes en 2021. Cet effectif est de 83% supérieur à celui de 2019, soit 2634.

Les pays les plus touchés par le phénomène au cours des deux dernières années sont le Burkina Faso et le Mali. Le Centre d’études alerte que le Sahel s’enfonce chaque année dans une crise sécuritaire que les autorités ont encore du mal à endiguer. Les principales victimes étant les populations innocentes et vulnérables.

Quelques semaines plus tôt, la sous-secrétaire générale de l’Onu pour l’Afrique, Martha Ama Akyaa Pobee, disait que « déraciner les groupes terroristes, qui sont souvent profondément ancrés dans les communautés, est un défi de taille au Sahel ». « Aujourd’hui, plus que jamais, poursuit-elle, les pays de la région doivent intensifier leurs efforts pour faire respecter et protéger les droits de l’homme. (…) Mais si les civils sont victimes de ces opérations, ces efforts seront vains ».

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *