Algérie

L’Algérie rompt ses relations de coopération et de bon voisinage avec l’Espagne

La présidence algérienne a annoncé hier qu’elle rompait, jusqu’à nouvel ordre, le « traité d’amitié, de bon voisinage et de coopération » qui liait Rabat et Madrid. Ledit accord avait été conclu en 2002. Il avait pour but de renforcer le dialogue politique et d’améliorer la coopération économique, financière, d’éducation et de défense entre les deux nations. Cette rupture intervient après que l’Espagne a décidé de soutenir le Maroc sur la question du Sahara Occidental.

Les effets de cette mesure se font déjà sentir. Une structure bancaire annonce des restrictions sur les transactions commerciales avec l’Espagne, rapporte Le Monde. Les autorités espagnoles disent regretter cette décision de l’Algérie. Elles s’engagent toutefois à considérer cette dernière « comme un pays voisin et ami ». L’Espagne « réaffirme sa disponibilité entière pour continuer à maintenir et à développer les relations spéciales de coopération » avec l’Algérie. Ce, poursuit Madrid, « dans l’intérêt des deux parties ».

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *