céréales

Afrique : Le rendement des cultures céréalières pourrait chuter de 50% en 2022

La production de céréales pourrait fortement chuter en 2022 selon le président en exercice de l’Union africaine (UA). Cette baisse serait comprise entre 20% et 50%. Elle sera due à la hausse des prix des engrais engendrée par la guerre en Ukraine. « Cette crise affecte particulièrement nos pays en raison de leur forte dépendance des productions russes et ukrainiennes de blé » a déclaré Macky Sall, cité par Ouestaf.

Il s’exprimait ainsi lors d’une vidéoconférence avec les dirigeants de l’Union européenne (UE). Le Bloc occidental a récemment tenu un sommet pour imposer de nouvelles sanctions à la Russie. L’enjeu crucial de l’approvisionnement en engrais en Afrique a poussé le président en exercice de l’UA à lancer un appel aux 27. Il les a invités à « tout faire pour libérer les stocks de céréales bloqués en Ukraine par le conflit ».

Moscou est en effet accusé d’avoir bombardé des entrepôts de céréales en Ukraine. La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen reproche au président russe d’« utiliser la faim (…) pour exercer son pouvoir », menaçant ainsi la sécurité alimentaire de plusieurs millions de personnes à travers le monde.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *