gazoduc

Algérie vendra 3 milliards m3 de gaz à l’Italie par an

Le président algérien s’est rendu à Rome depuis hier dans le cadre d’une visite de travail. Abdelmadjid Tebboune s’est dans un premier temps entretenu avec son homologue italien Sergio Mattarella. Il est ensuite allé rencontrer le président du Conseil des ministres, Mario Draghi. L’occasion pour les deux dirigeants de signer plusieurs accords dans le secteur énergétique.

Ceux-ci portent sur le développement des champs gaziers en territoire algérien. Les gisements seront conjointement exploités par l’italien Eni et l’algérien Sonatrach. La collaboration permettra de produire et d’exporter 3 milliards m3 de gaz vers l’Italie chaque année, via le pipeline Transmed. De quoi aider Rome à mettre un terme progressif à sa dépendance vis-à-vis de Moscou.

Les accords entre l’Algérie et l’Italie portent également sur le développement d’un projet d’hydrogène vert. Les activités de cette opération seront menées au sud du désert algérien. L’Algérie s’apprête ainsi à devenir un véritable allié énergétique de l’Italie et de l’Europe. « Grâce à l’Italie, nous serons en mesure d’approvisionner l’Europe en électricité » a déclaré le président Tebboune, cité par RFI.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *