Bande-4G

Afrique subsaharienne : La 4G représente moins de 25% des connexions mobiles

La connectivité 4G n’est pas encore assez répandue en Afrique subsaharienne. Elle représente moins de 25% des connexions mobiles et n’est disponible que pour 57% de la population. La plupart des personnes qui y ont accès résident en milieu urbain. L’Afrique subsaharienne devient ainsi la région du monde la moins desservie par le réseau 4G.

Ces chiffres proviennent du document intitulé « Perspectives du marché sans fil en Afrique subsaharienne : stratégies de croissance des opérateurs ». Il s’agit d’un rapport réalisé par Strategy Analytics, une société qui soutient les entreprises tout au long de leur cycle de vie. Elle est spécialisée dans les services de conseil en recherche industrielle ainsi que dans la conception et l’innovation d’expérience utilisateur.

Les auteurs du rapport indiquent que la 4G est essentielle pour créer de la valeur marchande. Il se fait cependant que les opérateurs mobiles d’Afrique n’investissent pas suffisamment pour étendre le réseau et en élargir l’accès aux zones reculées. Ce qui explique cette fracture dans la région subsaharienne.

La connectivité 4G favorisera l’inclusion numérique. Il faudra donc que toutes les parties concernées participent à l’atteinte de cet objectif. « Les gouvernements ont un rôle à jouer ici » a déclaré Phil Kendall, directeur du groupe de fournisseurs de services chez Strategy Analytics et co-auteur du rapport. Leur contribution portera d’une part sur la « mise à disposition du spectre à bande base pour la 4G » et d’autre part sur les politiques de développement numérique.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *