Passeport-sénégal

Sénégal : La justice condamne deux députés pour trafic de faux passeports

Après le Congo-Brazzaville, c’est au tour de la justice sénégalaise de condamner des députés appartenant à la majorité parlementaire. Mamadou Sall et Boubacar Biaye ont été accusés de trafic de faux passeports. Ils ont « utilisé leurs privilèges pour dépouiller de pauvres gens au lieu de servir la République » a déclaré le procureur en charge du dossier.

Les faux passeports ont été fournis par un commerçant nommé Djadji Kondé. Les deux parlementaires et lui ont ainsi formé une « association de malfaiteurs » coupables d’« escroquerie, blanchiment de capitaux, trafic de migrants, faux et usage de faux en écritures privées de banque dans un document administratif et en écriture publique authentique ». Le juge de la Chambre correctionnelle du Tribunal de grande instance hors classe de Dakar les a donc condamnés à des peines d’emprisonnement.

Le commerçant écope de deux ans de prison, dont dix mois ferme. Mamadou et Boubacar prennent tous deux ans dont 6 mois ferme pour le premier et 5 mois ferme pour le second. Contacté par RFI, l’avocat des députés, Me Antoine Mbengue, dénonce une condamnation politique. Ses clients sont, selon lui, « victimes de leur position au sein de la majorité présidentielle ». Il pourrait donc faire un appel dans les jours ou semaines à venir. Il attend de se concerter avec Mamadou et Boubacar pour statuer sur la décision.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *