Eleveurs

La Boad débloque 157 millions $ pour 4 pays ouest-africains

La Banque ouest-africaine de développement (Boad) a validé des financements de 157,56 millions $ pour quatre pays de la sous-région. Les fonds seront accordés sous forme de prêt. Ils permettront de réaliser 6 projets.

Le Bénin recevra une enveloppe de 27,97 millions $. Il s’en servira pour mettre en œuvre la phase 2 du projet de sédentarisation des troupeaux de ruminants (ProSeR 2). L’objectif est de libérer et de sécuriser 57 000 hectares de terres au profit des éleveurs et agro-éleveurs. L’espace qui leur sera accordé favorisera la production fourragère, le renforcement de 126 campements d’éleveurs et l’installation d’un autre qui sera un pilote pastoral.

La Boad fournira 31,17 millions $ au Burkina Faso. Une partie des fonds sera utilisée pour renforcer le réseau d’assainissement des eaux pluviales de Ouagadougou. Une autre servira à la réalisation du Programme d’appui au développement des économies locales. Ce qui permettra d’améliorer la situation socioéconomique des populations vivant dans les régions reculées ou défavorisées du pays. Les ménages vulnérables bénéficieront d’une protection sociale et seront inclus dans le circuit économique national.

Le Sénégal obtiendra 50,45 millions $. Il s’en servira, d’une part, pour construire et exploiter une centrale thermique à cycle combiné de 120 MW, et d’autre part pour construire plus de 1500 salles de classe dans 14 régions du pays. L’infrastructure énergétique sera livrée et mise à la disposition de l’État en juin prochain. Le programme de remplacement des abris provisoires permettra, quant à lui de réduire de 50%, le taux d’abandon dans les écoles. Il favorisera également de meilleures conditions d’apprentissage pour 85 000 enfants défavorisés.

Le quatrième bénéficiaire de l’aide de la Boad sera la Côte d’Ivoire. Cette dernière recevra 47,96 millions $ pour son projet de construction et d’équipement de quatre lycées d’excellence et d’un collège de jeunes filles avec internat. Les lycées seront construits dans les villes d’Abengourou, Divo, Korhogo et Man ; le collège à Bouna. L’objectif est d’augmenter le taux de scolarisation et d’améliorer les conditions d’enseignement au cours primaire et secondaire.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *