Eskom

Afrique du Sud : Les nations riches offrent des garanties de prêt sur l’accord climatique

Un groupe de nations riches vient d’offrir des garanties de prêt sur l’accord de 8,5 milliards $ qui aidera l’Afrique du Sud à faire sa transition énergétique. L’information provient de sources proches du dossier qui ont requis l’anonymat. Ledit groupe est composé de l’Union européenne (UE), de la France et de l’Allemagne (à part entière), du Royaume-Uni et des États-Unis.

Les garanties accordées permettront à Eskom d’emprunter plus facilement les fonds nécessaires pour fermer ses centrales à charbon et produire de l’énergie renouvelable. C’est un pas de plus vers l’atteinte des objectifs climatiques fixés par le gouvernement sud-africain. Ce dernier compte se servir du fruit de l’accord climatique pour démarrer la production de l’hydrogène vert. Un projet qui nécessitera un budget total de 14 milliards $ selon les prévisions de l’équipe en charge de l’action climatique.

Contactés, l’UE et Eskom ont refusé de commenter. Le Trésor sud-africain, les États-Unis et le Royaume-Uni n’ont pas encore répondu aux questions. Pour rappel, la compagnie électrique sud-africaine produit la quasi-totalité de l’électricité nationale à partir de ses centrales à charbon. Ce qui fait d’elle, la société d’électricité publique la plus polluante au monde. L’Afrique du Sud est quant à elle le plus grand émetteur de gaz à effet de serre sur le continent et le 12e à l’échelle internationale.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *