BAD

La BAD demande 200 millions $ aux États-Unis pour soutenir un programme alimentaire

La Banque africaine de développement (BAD) recherche l’aide des États-Unis pour financer le Plan africain de production alimentaire d’urgence. Elle s’est donc adressée à la sous-commission des crédits du Sénat américain chargée des opérations étrangères et des programmes connexes. L’objectif était de convaincre les membres de cet organe pour obtenir une enveloppe financière de 200 millions $. Des fonds qui aideront à « assurer le succès du Plan », rapporte Commodafrica.

Le programme de la BAD permettra d’échapper à la pénurie alimentaire qui s’annonce à cause de la guerre en Ukraine. Il contribuera donc à la production rapide de 38 millions de tonnes de nourriture (maïs, blé et soja) sur tout le continent au cours des deux prochaines années. L’idée étant de s’adapter assez vite à la crise, surtout maintenant que les chaînes d’approvisionnement mondiales ont été bouleversées. Le plan de production alimentaire coûtera 1,5 milliard $. La BAD entend y contribuer elle-même à hauteur de 1,3 milliard $. Le reste des fonds devrait donc provenir de l’administration américaine.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *