Cuivre

First Quantum approuve un projet d’expansion de 1,25 milliard $ pour une mine de cuivre en Zambie

La société canadienne First Quantum Minerals a validé un projet d’expansion de 1,25 milliard $ pour la mine de cuivre de Kansanshi en Zambie. Il s’agit, selon la compagnie, du plus grand projet d’investissement minier dans le pays au cours de cette dernière décennie. La présente décision a été motivée par une « confiance renouvelée » dans le climat des affaires zambien, indique un communiqué de l’entreprise basée à Toronto.

Depuis son arrivée au pouvoir, le président Hakainde Hichilema s’attelle à réformer le secteur minier. Il cherche ainsi à faciliter l’arrivée des investisseurs pour le développement de l’industrie des métaux. Les mesures adoptées sous son régime permettent désormais aux entreprises minières étrangères opérant sur le territoire national de déduire leurs redevances directement à partir des impôts sur le revenu. Cette réforme fiscale a, par exemple, favorisé la validation du projet d’expansion de la mine de Kansanshi.

La nouvelle initiative de First Quantum aidera la Zambie à « se réaligner sur les meilleures pratiques internationales ». La compagnie canadienne prévoit par ailleurs d’investir 100 millions $ dans une mine de nickel qui débutera sa production en 2023. Elle compte en extraire 30 000 tonnes de concentré par an. Pour rappel, la Zambie est le deuxième plus grand producteur de cuivre en Afrique. Elle a extrait 800 000 tonnes de ce minerai en 2021.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *