Smig

Bénin : Le gouvernement augmente le SMIG de 30%

Le gouvernement béninois s’est lancé depuis quelques mois dans un processus visant à améliorer les conditions de vie des populations. Parmi les problèmes qu’il s’est engagé à résoudre figure le faible pouvoir d’achat des citoyens. Pour trouver un terrain d’entente, il a entamé des négociations avec les syndicats les plus représentatifs du pays et le patronat.

Les trois parties sont parvenues cette semaine à un accord sur la hausse du salaire minimum interprofessionnel garanti (Smig). Elles se sont entendues sur une augmentation de 30% à 52 000 FCFA, soit 83,55$. Cette hausse inclut désormais l’obligation pour l’employeur de souscrire à une assurance-maladie au profit de ses salariés à faible revenu. La nouvelle mesure devrait entrer en vigueur avant la fin de l’année en cours.

Le président Patrice Talon tient ainsi une nouvelle promesse relevant du mandat « hautement social » qu’il a annoncé lors de son investiture en 2021. Cette augmentation accordée vient répondre à une question épineuse qui s’est soulevée depuis le début de la pandémie de Covid-19 : la cherté de la vie. Aujourd’hui, le faible pouvoir d’achat des populations s’est encore dégradé à cause de la guerre ukrainienne.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *