couvert forestier

Côte d’Ivoire : Le gouvernement concédera des terres pour développer l’agroforesterie

Le gouvernement ivoirien compte promouvoir l’agroforesterie pour échapper à la menace de perdre tout son couvert forestier d’ici 10 ans. Il concédera au secteur privé, plus de 2 millions d’hectares de terres relevant du domaine exclusif de l’Etat. La durée de concession pourrait varier de 40 à 99 ans. Cette superficie de terres qui sera accordée au  secteur privé sera notamment destinée à l’agroforesterie. 

« L’agroforesterie va permettre aux investisseurs de gagner de l’argent et à l’Etat de financer le reboisement simultanément. Au terme de la concession, la forêt est reconstituée, l’investisseur a un retour sur investissement et en même temps nous avons réglé notre problème ». C’est ce qu’a le ministre ivoirien des Eaux et Forêts, Alain-Richard Donwahi, cité par Commodafrica. Il s’exprimait ainsi lors de la présentation de la politique nationale de reboisement au Salon international de l’agriculture à Paris. 

La Côte d’Ivoire a perdu 90% de son couvert forestier ces 40 dernières années. Des ressources forestières qui ont notamment servi à développer la filière du bois. Aujourd’hui, le gouvernement ivoirien cherche à reconstituer son couvert forestier à un horizon de  10 ans. Il lui faudra plus d’un milliard $ pour mettre en œuvre sa politique de reboisement. 40% du financement nécessaire sera mobilisé par l’Etat. Le reste sera fourni par les partenaires techniques et financiers. 

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *