BADAE-Sénégal-infrastructuresa

La BADEA accordera 75 millions $ au Sénégal pour des infrastructures

Le Sénégal recevra une enveloppe de 75 millions $ auprès de la Banque arabe pour le développement en Afrique (BADEA). Les deux parties ont signé deux accords à cet effet. Le premier porte sur la mise en œuvre du Programme d’urgence des routes de désenclavement. Il bénéficiera d’un financement de 50 millions $ sur la somme allouée. Il permettra de désenclaver les zones allant de Bambey à Halwar et de soutenir leur développement socio-économique. L’initiative contribuera également à la sécurisation du transport dans cette partie du pays et à la réduction des coûts de transit.

Le deuxième accord est relatif au Projet de modernisation urbaine. Il sera réalisé grâce aux 25 millions $ restants. Il permettra de renforcer les infrastructures et l’accès aux services de base dans les communes de Fatick, Kaffrine, Kédougou et Oussouye. Le Sénégal et la BADEA sont des partenaires de longue date. L’institution financière a déjà soutenu l’Etat ouest-africain dans divers programmes de développement. « Les (précédents) financements accordés par la BADEA ont permis la réalisation d’importants projets, en particulier dans les secteurs de l’agriculture, de l’eau, de l’assainissement et de la santé ». C’est ce qu’a déclaré le ministre sénégalais de l’Economie, Amadou Hott. La BADEA s’engage quant à elle à maintenir son soutien au Sénégal dans son processus de développement.

 

 

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *