parlement du Nigeria

Nigéria : Annulation des projets de loi visant l’égalité entre hommes et femmes en matière de gouvernance

Le Parlement nigérian a voté contre les projets de loi visant à instituer l’égalité entre les hommes et les femmes dans les hautes instances décisionnelles de la République. Ces textes de loi devraient permettre aux femmes d’occuper, au minimum, 35% des postes importants dans l’administration des partis politiques. Il devait en être de même dans les institutions de l’Etat, notamment le gouvernement fédéral et l’Assemblée nationale. 

L’annulation de ces projets de loi a été fortement condamnée par une coalition regroupant 229 groupes de femmes. Ce rejet est « triste » pour la nation nigériane, a-t-elle indiqué. Des manifestations ont eu lieu suite au vote pour dénoncer une forme de discrimination à l’égard des femmes nigérianes. « Quand j’ai vu le vote, je me suis demandé : pourquoi nous détestent-ils autant ? C’est carrément nous dire que nous sommes de la seconde classe dans la société » a fustigé Nimisire Emitomo, auteure et écrivaine nigériane.

« Les législateurs ont rejeté le projet avec une telle véhémence que cela nous effraie réellement » a déclaré Agwuegbo, l’un des principaux manifestants. « C’est tout simplement la pérennisation de la structure patriarcale de la société nigériane » fait savoir Ayisha Osori, directrice d’Open Society Foundations, une organisation philanthropique luttant pour les droits humains, la liberté et la démocratie. Selon Mme Osori, « la chose qui unit les Nigérians plus que tout, c’est la haine commune pour les femmes ». 

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *