travailleur béninois

Le Bénin doit développer son capital humain pour consolider sa croissance économique (Banque mondiale)

La croissance économique du Bénin s’est établie à une moyenne de 5,1% entre 2011 et 2019. Malgré le choc pandémique, le pays a réussi à renouer avec sa performance en 2021. Cette croissance reste toutefois en inadéquation avec la situation économique des habitants. Il s’agit là, d’une faiblesse, selon la Banque mondiale. L’institution a publié un nouveau rapport intitulé : «Accélérer l’élan de croissance et créer de meilleurs emplois.»

Le document, cité par Sika Finance, indique que le Bénin a enregistré de faibles gains en matière de revenu par habitant et en termes de développement humain. La progression économique du pays ne s’est pas basée pas sur la productivité de ses habitants. « (…) Entre 2001 et 2018, la production moyenne d’un travailleur béninois a augmenté de 16,2%, contre 50,4% pour un travailleur au Rwanda ». Une situation qui ne favorise pas la consolidation de l’économie béninoise selon la Banque mondiale.

L’institution invite donc les gouvernants à mettre un accent particulier sur le développement du capital humain. Il faut donc « Approfondir les réformes en faveur du développement du capital humain, soutenir les infrastructures et les services, et intégrer plus efficacement l’économie dans les échanges mondiaux font partie des pistes à suivre ». C’est ce qu’a déclaré Nathalie Picarelli, économiste à la Banque mondiale. Elle fait partie des principaux rédacteurs du rapport. 

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *