Namibie : découverte de gisements pétroliers pouvant rapporter 3,5 milliards $/an à l’Etat

La Namibie a découvert de nouveaux gisements pétroliers sur le site du puits Venus. Les réserves contenues dans ce champ sont estimées à plus de 3 milliards de barils. Leur exploitation commerciale pourrait générer des recettes d’environ 3,5 milliards $/an à l’Etat namibien. La découverte de ces gisements « est une preuve que la Namibie est en effet une excellente destination pour les investisseurs. Elle nous procure une joie de vivre sans précédent ». C’est ce qu’a déclaré Tom Alweendo, ministre namibien des mines et de l’énergie. 

Le puits Venus couvre une superficie de 8000 km2. Il est détenu à 40% par TotalEnergies30% par QatarEnergy20% par Oil and Gas et 10% par la compagnie pétrolière publique namibienne. Ces réserves pétrolières pourraient changer la situation économique de ce pays en développement. « Avec ces découvertes, nous pouvons clairement développer une économie dynamique et diversifiée » a indiqué Alweendo. Selon le cabinet de conseil international Wood Mackenzie, les gisements pétroliers namibiens pourraient attirer des investissements cumulés de 29 milliards $. Cette somme représente presque le triple du PIB namibien. 

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *