RDC : la Banque mondiale fournira 1 milliard $ pour renforcer le capital humain

La Banque mondiale a approuvé un Cadre de partenariat pays (CPP) avec la République démocratique du Congo (RDC). Il s’étendra sur la période 2022-2026. Il permettra de soutenir la stabilité et le développement du pays. La Banque mondiale accompagnera la RDC dans ses réformes stratégiques. Celles-ci porteront notamment sur le développement du capital humain. « Le partenariat se concentrera sur le développement du capital humain et de l’économie » a déclaré Jean-Christophe Carret, directeur pays de la Banque mondiale pour la RDC.

L’institution de Bretton Woods s’est ainsi engagée à injecter environ 1 milliard $ dans l’amélioration de l’accès aux services de base de qualité et dans la protection de la forêt tropicale congolaise. Les fonds seront aussi investis dans la réduction de la pauvreté qui progresse en raison de la croissance démographique. Un volet spécial sera consacré à l’atténuation des conflits qui sévissent dans le pays. Selon Jean-Christophe Carret, le développement du capital humain contribuera à l’équilibre du financement vers la protection sociale.

Le portefeuille d’investissements de la Banque mondiale en RDC a connu une augmentation considérable au cours de ces dernières années. De 2 milliards $ en 2019, il est passé à 5,3 milliards en 2021. Un montant qui sera porté à 7 milliards $ en 2022, indique le ministre congolais des Finances, Nicolas Kazadi.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *