Afrique : les incendies de forêt augmenteront de 50% d’ici 2100

Les incendies de forêt augmenteront de 50% en Afrique d’ici la fin du siècle en cours. Cela ressort du nouveau rapport du Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE). La hausse des feux de brousse sur le continent sera une autre conséquence du changement climatique. Elle sera également due à l’utilisation abusive des terres sur le continent.

« La plupart des régions connaissent des conditions météorologiques propices au déclenchement d’un incendie de forêt à un moment donné de l’année ». C’est ce qu’a déclaré Andrew Sullivan, chercheur sur les feux de brousse à l’Organisation de recherche scientifique et industrielle du Commonwealth. Les forêts d’Afrique qui n’ont jamais été touchées par les incendies en courent désormais le risque.

La destruction des forêts « affecte les systèmes alimentaires », indique Sullivan. « Le feu interagit étroitement avec le climat en raison de ses émissions de carbone. Cela a un impact sur l’homme et sur l’écosystème ». Les pays africains doivent apprendre à atténuer les risques d’incendie de forêt. « Éliminer le risque d’incendie n’est pas possible, mais on peut arriver à le réduire » fait savoir Sullivan.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *