L’Egypte veut devenir un hub de production de vaccins en Afrique

L’Egypte compte devenir la plaque tournante de l’Afrique en matière de production de vaccins. Elle s’apprête à exporter ses premières doses de vaccins anti-covid fabriqués localement vers d’autres pays africains. Elle a récemment expédié un stock de 500 000 doses en Palestine, fait savoir un responsable gouvernemental.

L’Egypte mène actuellement des discussions avec la Libye. Cette dernière cherche à s’approvisionner en vaccins auprès de sa voisine. L’information a été donnée par Heba Wali, président de la société publique de production de vaccins, Holding Company for Biological Products & Vaccines (Vacsera). Il a confié à la presse que d’autres pays africains souhaitent aussi importer des vaccins anti-covid depuis l’Egypte.

La société Vacsera produit des vaccins Sinovac. Elle utilise des composants fournis par la Chine. Elle a fabriqué 30 millions de doses de vaccins anti-covid. Son objectif est de produire 100 millions de doses en 2022, indique le ministre égyptien de la Santé (par intérim), Khalid Abdul Ghaffar. Vacsera cherche par ailleurs à signer un accord avec AstraZeneca pour produire les vaccins développés par le fabricant suédo-britannique.

 

 

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *