L’OMS et la BEI annoncent 567 millions $ pour renforcer les systèmes de santé africains

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS), la Banque européenne de développement (BEI) et l’Union européenne (UE) se sont engagées à fournir une enveloppe de 567,71 millions $ à l’Afrique. Les fonds permettront de renforcer les systèmes de santé sur le continent. Il sera notamment question d’étendre et de pérenniser l’accès aux services de santé essentiels, aux vaccins, aux médicaments, et aux appareils médicaux. Le financement sera aussi utilisé pour mettre sur pied, un personnel de santé qualifié et suffisant.

« La pandémie de la Covid-19 nous rappelle avec force que, lorsque la santé est menacée, tout est menacé. Investir dans la santé sur l’ensemble du continent africain s’avère donc essentiel pour promouvoir et protéger la santé ». C’est ce qu’a déclaré Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’OMS.

La coopération entre ces trois puissantes institutions (OMS, BEI, UE) permettra de « bâtir un avenir plus sain, plus sûr et plus équitable pour l’Afrique » a-t-il ajouté. Le financement annoncé est censé être la première partie de l’engagement financier pris par les trois partenaires. Ceux-ci promettent de mobiliser jusqu’à 1,13 milliards $ pour renforcer les systèmes de santé en Afrique.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *