Zimbabwe : le gouvernement ne payera plus de salaire aux fonctionnaires non-vaccinés

Le gouvernement zimbabwéen a décidé de ne plus payer de salaires aux fonctionnaires non-vaccinés contre la Covid-19. Il a demandé aux agents déjà vaccinés de se présenter « immédiatement » dans leurs différents lieux de travail. Cette décision a été prise pour mettre fin au travail à domicile qui a duré pendant plus d’un an.

Les autorités ont allégé les mesures restrictives pour permettre un retour progressif à la vie d’avant-covid. Les fonctionnaires qui se présenteront dans leurs lieux de travail sans la preuve de vaccination seront renvoyés et privés de salaires. Les agents ne pouvant pas se faire vacciner contre la Covid-19 pour des raisons médicales doivent fournir un certificat d’exemption. L’établissement de ce dernier doit recevoir l’avis favorable de la Commission de la fonction publique en charge des conditions de travail des agents.

À l’heure actuelle, 22 % de la population zimbabwéenne est immunisée contre la Covid-19. Le gouvernement avait tenté l’année passée de vacciner plus de 60 % des Zimbabwéens, mais il n’a pas pu. Il s’est toutefois engagé à atteindre cet objectif en 2022.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *