L’UA exhorte ses partenaires à l’aider plus efficacement dans la lutte anti-terroriste

L’Union africaine (UA) a demandé à ses partenaires de revoir leur mode de financement dédié aux opérations de paix et de sécurité. Elle les invite à orienter leurs fonds vers la lutte contre le terrorisme et les coups d’Etat. Des phénomènes qui gagnent plus de terrain sur le continent. L’Union africaine a besoin d’un « financement adéquat, prévisible et durable » pour jouer un rôle proactif dans le maintien de la sécurité. C’est ce qu’a déclaré Bankole Adeoye, commissaire de l’UA aux affaires politiques, à la paix et à la sécurité.

Selon lui, « le maintien de la paix n’est pas ce dont nous avons besoin, mais plutôt l’imposition de la paix », rapporte Bloomberg. Il souhaite donc que l’Afrique ait accès aux paiements obligatoires effectués par les pays pour financer le budget des Nations unies et les opérations de maintien de la paix.

La région du Sahel et ouest-africaine subit de plus en plus l’ampleur des insurrections islamistes. Cette partie du continent a également connu 5 coups d’Etat au cours des 18 derniers mois. Une situation qui préoccupe davantage les dirigeants de l’UA. Ceux-ci désirent mettre en place un mécanisme pour décourager ces prises de pouvoir anti-constitutionnelles. 

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *