Afrique du Sud : le gouvernement veut reprendre toute la dette d’Eskom

Le gouvernement sud-africain prévoit de reprendre tout ou une partie de la dette de la compagnie électrique publique du pays, Eskom. Celle-ci est actuellement estimée à 25,6 milliards $, soit environ le PIB de la Zambie. Le niveau d’endettement d’Eskom est « insoutenable » a déclaré le Fonds monétaire international (FMI) dans un communiqué.

Le gouvernement sud-africain analyse actuellement la meilleure solution entre reprendre toute la dette d’Eskom, juste une partie, ou continuer simplement à réserver un financement annuel à l’entreprise comme il le faisait. La dernière option nécessiterait cependant un apport supplémentaire au cours des prochaines années. À l’heure actuelle, les transferts de fonds du gouvernement à Eskom représentent 1 % du PIB sud-africain, rapporte Bloomberg.

Le choix de reprendre toute la dette d’Eskom impacterait la situation financière du pays. La dette publique sud-africaine est actuellement estimée à 69,9 % du PIB. Le pays continue de subir les effets de la pandémie de la Covid-19, notamment avec les dépenses effectuées pour riposter contre la maladie et relancer l’économie nationale. Le ministre des Finances, Enoch Godongwana, a proposé de vendre certaines centrales électriques à charbon de la compagnie. L’objectif étant de réduire le fardeau de la dette d’Eskom.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *