50 millions $ pour les fintechs africaines

Kigali International Financial Centre (KIFC) a lancé un fonds de 50 millions $ dans le cadre d’un partenariat avec MyGrowthFund Venture Partners. Le véhicule sera destiné aux fintechs africaines. Ses initiateurs comptent constituer un appui financier local de taille pour soutenir ces dernières. Ils cherchent ainsi à inverser une tendance qui a toujours dominé dans le secteur des entreprises technologiques africaines. En effet, la plupart des financements obtenus par les fintechs du continent proviennent de l’extérieur. 

KIFC et MyGrowthFund cherchent à « créer un écosystème de technologies financières florissant qui facilitera l’augmentation des investissements à travers le continent ». C’est ce qu’a déclaré Nick Barigye, PDG de Rwanda Finance Limited (RFL), cité par Comprendre.media. Le véhicule permettra de stimuler les niveaux d’entrepreneuriat et de compétences numériques nécessaires. Les entreprises innovantes, notamment dans le domaine des technologies, connaissent un essor inédit depuis quelques années. Elles ont franchi la barre des 4 milliards $ de fonds levés en 2021. 

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *