La CIJ décidera si l’Ouganda verse 11 milliards $ à la RDC pour l’invasion en Ituri

La Cour internationale de justice (CIJ) tranchera aujourd’hui une affaire opposant la République démocratique du Congo (RDC) à l’Ouganda. Elle dira si ce dernier doit verser plus de 11 milliards $ à l’Etat congolais pour le rôle qu’il a joué dans les conflits perpétrés sur son territoire.

Il s’agit d’un différend de longue date porté pour la première fois devant la CIJ en 1999. Les faits se sont déroulés durant la deuxième guerre du Congo (1998-2003). Le conflit opposait les forces congolaises aux rebelles. Durant la guerre, les forces ougandaises ont envahi la RDC pour occuper la province de l’Ituri, abritant d’importantes richesses naturelles. Elles y ont soutenu d’autres groupes armés qui étaient du côté des rebelles.

Face à la juridiction onusienne, les autorités congolaises ont réclamé une indemnisation pour cette invasion ainsi que pour les dégâts que cette dernière a causés. Le gouvernement ougandais continue de s’opposer à cette décision, car dit-il, le payement d’une telle somme ruinerait son économie. De plus, poursuit-il, la RDC n’a pas fourni suffisamment de preuves pour justifier les dégâts évoqués. Les tentatives de négociation entre les deux pays ont échoué. La CIJ devra alors statuer sur la situation.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *