Niger : 59 millions $ pour garantir la sécurité alimentaire

La Banque mondiale a débloqué un financement de 59,22 millions $ pour la République du Niger. Les fonds accordés par la Banque mondiale sont composés d’une subvention (50%) et d’un prêt (50%). L’enveloppe permettra de réaliser le Programme de renforcement de la résilience du système alimentaire aux chocs en Afrique de l’Ouest (FSRP). Il s’agit d’une initiative de la commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

Le programme bénéficiera à près de 600 000 producteurs agricoles dans les régions de Diffa, ZinderTahoua et Tillabéri. La réussite du projet garantira la sécurité alimentaire au Niger et renforcera la résilience des systèmes d’approvisionnement. Le Niger s’empresse de réaliser le programme d’autant plus qu’il est confronté à une crise alimentaire très préoccupante.

Plus de 2 millions de Nigériens sont touchés par une grave insécurité alimentaire à l’heure actuelle. L’objectif est d’ « accélérer la mise à disposition des ressources et le démarrage des activités pour appuyer les efforts du gouvernement dans le cadre du Plan d’urgence alimentaire et de soutien aux populations vulnérables ». C’est ce qu’a déclaré la directrice des Opérations de la Banque Mondiale pour le Niger, Clara De SOUZA.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *