La RDC lance la construction d’un port en eau profonde à 1,2 milliard $

Les travaux de construction du port en eau profonde de Banana (RDC) ont été lancés par le président Félix Tshisekedi. Ils prendront fin en 2025. La réalisation de l’infrastructure nécessitera un investissement de 1,2 milliard $. Elle permettra à la RDC de détenir son premier port économique majeur sur l’Atlantique. Un projet datant de 40 ans mais qui a finalement vu le jour en 2022.

« La République démocratique du Congo est un pays semi-enclavé n’ayant que 37 km de façade sur l’océan Atlantique » explique Chérubin Okende, ministre congolais du Transport cité par l’Agence Anadolu. D’après lui, « l’état du bief maritime dans cette façade ne permet pas aux navires hauturiers d’accéder aux infrastructures portuaires en place, à savoir les ports maritimes de Matadi et de Boma ». Un problème que viendra résoudre la nouvelle infrastructure.

Le projet de construction du port de Banana sera exécuté par DP World. L’infrastructure s’étendra sur un quai de 600m et une plateforme de stockage de 25 hectares. La première phase du projet qui vient de démarrer coûtera 350 millions $. 

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *