La Centrafrique recherche des investisseurs turcs dans son secteur énergétique

Les autorités centrafricaines cherchent à attirer les investisseurs turcs dans leur secteur énergétique. La ministre des Affaires étrangères, Sylvie Baipo Temon, s’est rendue à cet effet en Turquie. Elle est allée susciter de l’intérêt pour son pays auprès des investisseurs turcs. « J’appelle tous les investisseurs expérimentés dans les domaines de l’énergie, des infrastructures, du commerce et du développement économique » a déclaré Baipo Temon. Elle veut que ces derniers viennent « contribuer à un pays qui cherche à se développer », rapporte Energies Medias.

« Mon pays est malheureusement mal vu de l’extérieur, déplore la ministre. C’est inacceptable. Je veux que les investisseurs viennent sur place et découvrent, eux-mêmes, la RCA et nous aident à la promouvoir ». La République Centrafricaine (RCA) fait partie des pays où le taux d’accès à l’énergie est le plus bas au monde. Moins de 15% des habitants du pays avaient de l’électricité chez eux en 2019, selon la Banque mondiale. Lors de sa visite, la ministre Baipo Temon a signé un accord-cadre de coopération avec le gouvernement turc pour renforcer les relations entre les deux pays. 

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *