Nigéria : la NNPC a besoin de 7,2 milliards $ pour la subvention aux produits pétroliers en 2022

La société publique du pétrole (NNPC) a besoin d’une somme de 7,2 milliards $ pour assurer la subvention aux produits pétroliers en 2022. Elle a soumis une demande à cet effet au Conseil exécutif fédéral (FEC). Une requête difficile à satisfaire d’autant plus qu’il n’y a qu’environ 1 milliard $ de subvention disponible actuellement. Ce qui « signifie que nous devons faire une provision supplémentaire de 6,13 milliards $ pour être en mesure de répondre aux besoins de subvention » explique la ministre nigériane des Finances, Zainab Ahmed.

Une procédure a été lancée au sein de son département pour obtenir l’approbation du Parlement nigérian. Ce qui entraînera une révision de la Loi des Finances à la hausse. Des mesures seront prises, en cas de validation, pour que la subvention soit accordée de façon plus rationnelle, indique Zainab. Le secteur pétrolier nigérian a pendant longtemps bénéficié de la subvention du gouvernement fédéral.

Le montant accordé est toujours plus élevé que la somme consacrée à la santé et à l’éducation, rapporte l’Agence Ecofin. Lorsque les autorités essayaient de supprimer la subvention, la population protestait. Ses réactions étaient telles que le gouvernement finissait toujours par abandonner le projet. Les Nigérians menaçaient parfois de bloquer les activités économiques du pays.  

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *