Cameroun : 280 millions $ pour développer des infrastructures routières

Le Cameroun bénéficiera d’un financement global de 280 millions $ pour la mise en œuvre de trois projets d’infrastructures. Les fonds seront accordés par trois institutions. La Banque européenne d’investissement (BEI) débloquera 119 millions $ en guise de prêt. L’Union européenne (UE) fournira, quant à elle, un don de 19,17 millions $. Ces deux enveloppes permettront de réaliser le projet de renouvellement de la ligne ferroviaire Bélabo-Ngaoundéré (330 km). Il s’agit d’un chemin de fer vieux de 47 ans dont la réhabilitation est essentielle pour la desserte de l’hinterland national et sous régional.

La Banque africaine de développement (BAD) débloquera 47,86 millions $ pour l’aménagement de la route nationale numéro 11 (Ring Road). Le présent projet a déjà bénéficié d’une aide de l’institution panafricaine, soit 201,71 millions $. Le nouveau financement qui sera accordé permettra de poursuivre et d’achever les travaux d’aménagement de ladite route. Une dernière enveloppe de 93,83 millions $ sera débloquée pour le Cameroun. Ces fonds-ci seront décaissés par la Société internationale islamique de financement du commerce (ITFC). Ils permettront d’assurer la continuité de l’approvisionnement du marché camerounais en produits pétroliers. 

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *