Nigéria : les opérations de la raffinerie de Dangote démarreront cette année

La raffinerie pétrolière de Dangote démarrera ses opérations en 2022. Les activités d’épuration devraient commencer d’ici la fin du troisième trimestre de l’année. C’est ce qu’a annoncé le président du groupe, Aliko Dangote, lors d’une conférence de presse. Ladite raffinerie sera la plus grande du Nigéria. Elle permettra à la plus grande économie d’Afrique d’inverser la tendance et de devenir à la fois un producteur et un exportateur de produits pétroliers bruts ou raffinés.

L’infrastructure aidera également le continent à réduire sa dépendance vis-à-vis des importations de produits pétroliers finis. Celle-ci devrait chuter de 7% selon l’Organisation africaine des producteurs de pétrole (APPO). « Dangote fournira plus de 12 % de la demande de produits (pétroliers) en Afrique ». C’est ce qu’a déclaré Omar Farouk Ibrahim, secrétaire général de l’APPO, cité par Comprendre.media.

La raffinerie de Dangote est un gigantesque projet dont le coût de réalisation est estimé à 19 milliards $. Elle vise une production journalière de 650 000 barils par jour durant sa phase opérationnelle. La construction de l’infrastructure est soutenue par la Banque africaine d’import-export (Afreximbank) et la Banque africaine de développement (BAD). Cette dernière a fourni un prêt de plus de 300 millions $ au groupe Dangote dans le cadre du projet. 

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *