Kenya : une garantie de 15 millions $ pour les PME

La Banque de développement néerlandaise (FMO) a accordé une garantie de 15 millions $ à Sidian Bank au Kenya. Les fonds permettront à cette dernière de mieux soutenir les micros, petites et moyennes entreprises (PME) du pays. « Cette facilité renforcera la capacité de Sidian Bank à fournir des financements aux MPME touchées par la crise de Covid-19 » indique un communiqué du FMO. Un accent particulier sera mis sur les entreprises détenues par des jeunes et des femmes.

L’institution néerlandaise s’est engagée à assurer les pertes qui résulteraient du défaut de paiement de certaines PME, bénéficiaires de sa garantie. Cependant, les entreprises qui ne rembourseraient pas les crédits qui leur seront accordés perdront la confiance de l’investisseur. Ce qui pourrait non seulement ternir leur crédibilité, mais les empêcher d’accéder aux marchés financiers lorsqu’elles auront besoin de fonds. Les MPME qui honoreront leurs engagements recevront quant à elles une garantie supplémentaire pour bénéficier d’autres crédits.

L’initiative de FMO vise à résoudre un problème minant le secteur des PME au Kenya. Ces dernières se voient refuser l’accès aux crédits auprès des institutions financières. Selon une étude de la Banque centrale du pays, les banques commerciales ont rejeté 28% des demandes de prêts des PME. Les institutions de microfinance en ont refusé 96%. Pour cause, les prêts accordés aux MPME présentent un risque de défaillance plus élevé que les crédits fournis aux grandes entreprises. Le Trésor national compte d’ailleurs travailler avec les banques pour permettre aux PME d’obtenir des prêts d’une valeur totale de 26,42 millions $. 

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *