Afrique : Helios discute avec des opérateurs mobiles pour les aider à céder leurs fintechs

Helios Investment Partners LLP mène des discussions avec les opérateurs mobiles d’Afrique. Le but est de pouvoir les aider à céder leur branche spécialisée dans les transactions financières numériques. Parmi ces entreprises télécoms, figurent MTN et Airtel Africa. « Les opérateurs essayent de trouver des moyens de laisser ces unités (fintechs) prospérer. L’idée étant de ne pas les négliger au profit des activités traditionnelles de télécommunications ». C’est ce qu’a déclaré Tope Lawani, co-fondateur d’Helios, cité par Bloomberg.

L’objectif de la société de capital-investissement est de tirer parti du marché des paiements numériques. Ledit marché est en plein essor en Afrique. Le nombre de personnes ayant accès aux services Mobile Money a fortement crû ces dernières années sur le continent. L’adoption de la technologie financière s’est davantage accélérée durant la période de confinement à cause de la pandémie de Covid-19.

Le marché des paiements mobiles en Afrique est une « très grande opportunité pour les entreprises d’investissement » a indiqué Lawani. Pour en profiter, Helios lève actuellement un fonds de 1,25 milliard $. Les capitaux lui permettront d’investir dans ses futures transactions, notamment celles concernant les fintechs.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *