Côte d’Ivoire : un plan social de 55 millions $ pour lutter contre le recrutement djihadiste

Le gouvernement ivoirien veut investir 55 millions $ dans un nouveau programme. Celui-ci vise à empêcher le recrutement des jeunes ivoiriens par des djihadistes. Les fonds seront injectés dans des projets devant créer des emplois pour des milliers d’Ivoiriens. Les projets seront développés dans le nord du pays. Là-bas, le terrorisme tend à s’installer. Le plan sera mis en œuvre au cours des trois prochaines années, a déclaré le Premier ministre ivoirien.

« La cause profonde de la plupart des crises sécuritaires et de l’instabilité dans la sous-région, c’est l’oisiveté » a indiqué Patrick Achi. Cette dernière « pousse certains jeunes vaincus par le désespoir et attirés par le mirage des gains faciles, à des actes de déstabilisation dont ils ne perçoivent pas l’ampleur » a-t-il expliqué. En Côte d’Ivoire, la moyenne d’âge de la population est de 19 ans.

Le pays est donc un véritable marché pour des recrutements djihadistes. Il subit déjà les violences terroristes dans sa région aurifère et cotonnière au nord. Il urge selon Patrick Achi « de combattre l’hydre terroriste » par l’alliance de « l’effort militaire et de développement », rapporte Le Figaro. 

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *