Zimbabwe : RioZim veut quitter la ZSE pour la VFEX pour plus d’opportunités

La compagnie minière RioZim envisage une cotation à la Bourse de Victoria Falls (VFEX). Elle compte ainsi quitter la Zimbabwe Stock Exchange (ZSE) où les échanges sont effectués en dollar zimbabwéen. Au VFEX par contre, les transactions s’opèrent en dollar américain. La Bourse de Victoria Falls offre plus d’opportunités aux sociétés qui y sont cotées. Des avantages que recherche en effet la compagnie RioZim.

« Nous envisageons sérieusement toutes les options qui s’offrent à nous dans le cadre juridique du pays. Nous agirons en fonction des choix qui nous seront présentés » a déclaré hier, le porte-parole de RioZim, Wilson Gwatiringa, cité par Bloomberg. La décision de l’introduction à la VFEX nécessite cependant l’approbation des actionnaires de l’entreprise. Une fois approuvée, cette dernière fera partie de l’effectif croissant des sociétés zimbabwéennes qui désirent migrer de la ZSE vers la VFEX. Parmi elles, figurent Bindura Nickel Corp. et Caledonia Mining Corp. 

« La VFEX offre un régime de changes de devises favorable pour attirer les investisseurs internationaux » fait savoir Bindura Nickel, cité par Comprendre.media. Cette Bourse permet aussi de rapatrier les bénéfices en $ vers les sociétés-mères. Elle propose également des exonérations fiscales sur les gains en capital. Autant d’opportunités que recherchent toutes ces entreprises minières à l’aube de la transition verte. Cette dernière entraîne progressivement la hausse des cours du nickel et du cuivre, des minerais intervenant dans la production et le stockage des énergies renouvelables. 

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *