RDC : la Justice ouvre un dossier sur Sud-Oil et Egal accusés d’avoir détourné 133 millions $ de fonds publics

Les entreprises Sud-Oil et Egal sont désormais dans le viseur de la justice congolaise. Cette dernière vient d’ouvrir un dossier pour enquêter sur le détournement des dizaines de millions $ dont elles sont accusées. Les deux entreprises font en effet partie des sociétés citées dans le Congo Hold-up qui révèle le pillage massif des ressources financières de la RDC sous le régime de l’ex-président.

Les entreprises Sud-Oil et Egal entretiennent des liens avec Joseph Kabila et ses proches. La première aurait détourné plus de 90 millions $ de fonds publics, en connivence avec d’autres sociétés. Egal aurait quant à lui reçu 43 millions $ d’argent public avec la complicité de BGFI Banque. Si les accusations portées par le Congo Hold-up contre ces entreprises étaient vérifiées, la justice congolaise se verrait dans l’obligation d’ouvrir un registre au ministère public. C’est ce qu’indique un expert proche du dossier, cité par RFI.

Celui-ci ajoute qu’à cette étape, des arrestations pourraient avoir lieu dans le rang des personnes impliquées dans l’affaire. Après quoi, le dossier sera envoyé devant la juridiction compétente. Pour rappel, Sud-Oil est une société de distribution de produits pétroliers en RDC. Egal est quant à lui une entreprise d’importation de viande et de poisson.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *