Zimbabwe : la monnaie locale s’échange deux fois moins chère sur le marché noir

La monnaie zimbabwéenne s’échange deux fois moins chère sur le marché noir que lors des transactions sur le marché officiel. On négocie 109 dollars zimbabwéens pour 1$ sur le marché officiel contre 200 dollars zimbabwéens pour 1$ sur le marché noir. Cet énorme écart alimente l’inflation qui suit une tendance haussière depuis plusieurs mois. Malgré cela, le gouverneur de la Banque de réserve du Zimbabwe, John Mangudya, hésite à œuvrer pour réduire la différence entre les valeurs de la monnaie locale sur les deux marchés. 

Il accuse les entreprises d’être les responsables de cette situation qui nuit à l’économie nationale. Ces dernières iraient, selon son explication, à l’encontre des règles en vigueur en acceptant les paiements en dollars à des taux appliqués sur le marché noir. La disparité en question est cependant due au manque d’approvisionnement en devises étrangères, selon Bloomberg. Le gouverneur de la Banque de réserve ne l’entend pas de cette oreille. 

Il faut que les entreprises se mettent en règle avant qu’il n’y ait convergence, a-t-il indiqué. « La convergence doit se faire à un taux de change réaliste » soutient-il. La société de courtage Imara Asset Management avertit toutefois la Banque de réserve quant aux conséquences qu’engendrerait le retard de la convergence. « Les retards ne font que promouvoir le marché noir en tant que source d’approvisionnement en dollars américains ».

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *