SpaceX lance trois nanosatellites sud-africains en orbite

SpaceX a procédé aujourd’hui au lancement de trois nanosatellites sud-africains en orbite terrestre. Ces infrastructures spatiales ont été entièrement conçues dans le pays. Le coût d’investissement est d’environ 1,5 millions d’euros sur trois ans, rapporte RFI. Elles ont été déployées à une altitude de 525 km, fait savoir le ministère sud-africain des Sciences et de l’Innovation.

Les trois nanosatellites permettront de surveiller l’espace maritime de la nation arc-en-ciel. Ce dernier a, jusque-là, été surveillé par des entreprises étrangères. Le lancement de ces infrastructures spatiales permettra ainsi à l’Etat sud-africain d’économiser des ressources et d’en générer de nouvelles. D’autant plus qu’il pourra désormais mener des opérations de surveillance maritime pour ses voisins d’Afrique australe.

« Cela renforcera davantage la position de l’Afrique du Sud en tant que leader africain dans le développement des nanosatellites ». C’est ce qu’a déclaré le ministre des Sciences, Lame Nzimande, cité par Bloomberg. Le lancement de ces nanosatellites, poursuit-il, « aidera le pays à conquérir une part précieuse dans la chaîne de valeur mondiale des satellites à croissance rapide ». Le prochain objectif des autorités sud-africaines est de concevoir de plus gros satellites et de les envoyer dans l’espace sans recourir à une expertise extérieure. 

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *