Le Nigéria lève la suspension de Twitter

Les autorités nigérianes viennent de lever la mesure de suspension imposée au média social Twitter depuis sept mois. Ce dernier a été autorisé à rétablir ses services depuis « minuit », heure locale. Twitter a dû remplir « toutes les conditions fixées par le gouvernement fédéral » pour faire lever la suspension. Celles-ci portent entre autres sur la taxation et la gestion des contenus, conformément aux lois nigérianes.

À l’issue des négociations avec le gouvernement fédéral, Twitter s’est aussi « engagé à établir une filiale locale au Nigéria au cours du premier trimestre 2022 ». « Compte tenu de l’influence de Twitter dans notre démocratie, notre économie (…), notre priorité est d’adapter, et non pas d’interdire Twitter ». C’est ce qui ressort d’un communiqué des autorités nigérianes.

Depuis juin 2021, Twitter a été suspendu sur le plus grand marché d’Afrique. C’était après avoir retiré un post du président Muhammadu Buhari. Le tweet du Chef de l’Etat allait à l’encontre des règles d’utilisation de Twitter. Ces dernières interdisent les propos incitant à la violence. L’exécutif nigérian a quant à lui accusé le média social américain d’avoir mené « une mission suspecte » contre lui. Ce qui a entraîné sa suspension sur le territoire national.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *